Gap, au coeur d'une longue tradition (militaire) alpine

Course 27e Division Alpine, 02/1979, au col des Rochilles
Image d'archive inédite, février 1979 : "course division" de la 27e Division Alpine, au col des Rochilles (au-dessus du Camp des Rochilles du 93e RAM).
Au dernier plan le secteur des Muandes, au coeur du champ de tir Thabor-Rochilles. Skis Aluflex et peaux de phoque, chaussures SM aux pieds et nuits en igloo !



Même à une époque récente, Gap a connu une vie militaire dense et... changeante. Le centre administratif Desmichels était autrefois une caserne, l'actuel pôle universitaire abritait encore il y a moins de trente ans la 7e demi-brigade de la 27e division alpine (devenue entre temps 27e DIA puis 27e brigade d'infanterie de montagne), la délégation militaire départementale et pendant un temps la CEA (compagnie d'éclairage et d'appui) du 11e BCA (bataillon de chasseurs alpins). Depuis plus de vingt ans, le pôle militaire de Gap est presque exclusivement constitué par le 4e régiment de chasseurs.
En 2008, le "Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale" en deux volumes (350 et 415 pages), le rapport et les débats (au format pdf) ou en librairie, chaque volume pour 18 €. Beaucoup de choses sont amenées à changer. Après la disparition du 11e BCA (remplacé par le CIECM, maintenant dissous) à Barcelonnette et du 159e RIA (régiment d'infanterie alpine, remplacé par le CNAM, dissous également) à Briançon, le 24 juillet 2008, sur des objectifs de modernisation de la Défense. Gap est devenue début 2011 "base de défense", mais les pôles de Briançon et Barcelonnette ont disparu en 2009. Peut-être la fin d'une longue tradition de maillage des Alpes par les "troupes alpines", aux insignes de la gentiane et de l'edelweiss.



Suite    "Léda & le Cygne", Jean Marcellin

Retour  l'accueil
Bookmark and Share

© 2008 - Anima Gap - modifié le 12/10/2010 (actualisation liens) et 24/02/2011